Fossiles

Exposition photographique immersive avec Réalité Augmentée

« Fossiles » est le 1er volet de la trilogie « Hominines ».
La trilogie traverse l’histoire de l’univers depuis le big -bang jusqu’à l’homme d’aujourd’hui.

« Fossiles » est une exposition photographique en 7 tableaux avec Réalité Augmentée qui se présente aussi en installation immersive.
L’exposition émane de notre collection « Bitumes » dont on a extrait une série prises dans le métro de Paris. Chaque photographie est augmentée d’une poésie vidéographique et sonore de 40 secondes environ que le spectateur découvre en utilisant l’application de Réalité Augmentée «Artivive »
Nous proposons au public de vivre une expérience immersive visuelle et sonore, à son rythme. Il pourra déambuler librement dans l’espace proposé et avec l’aide de son smartphone devenir acteur de l’espace pour découvrir les vidéo-poèmes cachés derrière chaque photographie. L’espace peut se parcourir en famille ou entre amis ce qui favorise les partages d’émotions, de questions et de commentaires face a ce qui est proposé.
A intervalles réguliers le spectateur est immergée dans le développement narratif d’une des photographies exposées sans avoir à utiliser l’interface de son téléphone

"Fossiles" Exposition immersive

"Fossiles" Exposition photographique

Les textes associés aux images

À l’instar des codes muséographiques, nous associons un cartel à chaque image. Celui-ci au lieu d’en décrire les éléments objectifs offre une troisième lecture du même objet.

Les textes viennent surprendre, questionner directement le spectateur qui parcourt l’exposition. Il est un élément de l’ensemble. Le texte permet d’aller plus directement au thème que la photographie ou le vidéo-poème. Il accompagne sans pour autant délivrer une quelconque clé de lecture de ce qui est donné à voir ou à entendre.

Il s’agit d’une troisième assise du sens. Une autre porte dont la seule finalité est de créer un dialogue intérieur avec les objets présentés. Chaque texte est entre prose, poésie, philosophie.

Chaque bloc de texte est forgé pour en épaissir la densité.

Apostrophe #5 : Résilience

L’organique aurait pu se réduire à un simple hasard ne se survivant pas à lui-même. Même si le pire est toujours à craindre, cela fait quand même presque 4 milliards d’années que cela dure. L’ardoise a été effacée 5 fois et recommencée 6. Pour produire de la vie et de l’intelligence, l’énergie nécessaire est titanesque, vertigineuse même puisque aujourd’hui nous dépassons les capacités de production de notre planète. Face au prochain risque d’extinction et comme cela a toujours été le cas, chaque être vivant est un potentiel point de départ. Plantes et animaux sont définitivement liés par cette immense responsabilité.

Vous pouvez accéder aux vidéo-poèmes en ouvrant une à une chaque image et en la ciblant avec l’application « artivive » à télécharger (cf QR code) sur vos smartphones.

Les 7 photographies de l’exposition